guestnormandie

Accueil » A la une » 31 mars – Séries télévisées et Réflexivité – Journée Thématique GUEST-Normandie

31 mars – Séries télévisées et Réflexivité – Journée Thématique GUEST-Normandie

JE séries et réflexivité posterLa première Journée Thématique GUEST-Normandie aura lieu le 31 mars à l’Université du Havre. Pour le programme cliquez sur Lire la suite.
La Journée Thématique est un format souple qui laisse une large place à la discussion et au commentaire d’extrait audio-visuel.

Pour cette première journée, nous avons l’honneur et le plaisir d’accueillir Roz Kaveney pour une conférence sur Nip/Tuck. Roz Kaveney a écrit et édité de nombreux ouvrages publiés par I.B. Tauris sur les séries télévisées, le cinéma et les comics, dont: Reading the « Vampire Slayer »: The New, Updated, Unofficial Guide to ‘Buffy’ and ‘Angel’ ; Nip / Tuck: Television That Gets Under Your Skin ; ou encore Battlestar Galactica: Investigating Flesh, Spirit and Steel.

Séries télévisées et Réflexivité – le 31 mars 2014, Salle Olympe de Gouges, Université du Havre
Journée organisée par Sarah Hatchuel et Sylvaine Bataille.
Retrouvez ces infos sur le site du GRIC (U. du Havre).

Les séries télévisées contemporaines incluent de nombreuses figures de la réflexivité en mettant l’accent, dans leur esthétique, leur narration et leurs dialogues, sur leur nature sérielle et fictionnelle, sur le fait qu’elles sont scriptées, mises en scène et jouées. Sous quelles formes les figures réflexives peuvent-elles se décliner (commentaires distanciants, clins d’œil, mises en abyme, rêves, séquences en miroir, etc.) ?
La réflexivité est-elle voulue a priori par les créateurs ou apparaît-elle a posteriori dans les yeux de (certains) spectateurs ? Est-elle une spécificité des séries post-1990 ? Peut-on déceler des évolutions de ces formes réflexives ? Quelles sont leurs limites ? Jusqu’à quel point font-elles sens ? A partir de quand tournent-elles à vide ? Comment s’articulent-elles avec les enjeux idéologiques de la série ? La réflexivité est-elle un signe d’intelligence de la série ou de son épuisement ?

Accès public dans la limite des 50 places disponibles

Programme :

9h30 : Accueil

10h : Sylvaine Bataille (Rouen) : Panorama de différentes formes de réflexivité dans les séries télévisées

10h30 : Sarah Hatchuel (Le Havre) : Les Soprano : l’usine à rêve

11h : Pause-café

11h20 : Ariane Hudelet (Paris-Diderot) : Répétition et représentation : les personnages se mettent en scène dans Breaking Bad (S04E04)

11h50 : Shannon Wells-Lassagne (Bretagne-Sud) : Castle : building a (inter)textual universe

12h20 : Buffet

13h30 : Claire Cornillon (Paris 3) : Previously on Supernatural

14h00 : Florent Favard (Bordeaux Montaigne) : Réflexivité et mise en abyme liées au dénouement d’une série

14h30 : Monica Michlin (Paris 4) : Reflexive Set-Ups in Generation Kill (HBO, 2008).

15h00 : Pause-café

15h30 : Roz Kaveney : Nip/Tuck : Christmas, Alternate Worlds and Other Very Special Episodes

16h30 : Clôture de la journée

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :