guestnormandie

Accueil » A la une » 4 juin – Les séries télé et leurs publics – Journée Thématique GUEST-Normandie

4 juin – Les séries télé et leurs publics – Journée Thématique GUEST-Normandie

JE 4 juinLes séries télé et leurs publics
Pratiques de réception, réceptions des pratiques

Journée thématique GUEST-Normandie, Université de Rouen, le 4 juin 2015

Lieu : IRHIS, 17 rue Lavoisier 76821 Mont Saint-Aignan, Université de Rouen.

Organisation : Hervé Glevarec (LCP, CNRS) et Peter Marquis (ERIAC, Université de Rouen).

Cette journée se propose de faire un double état de lieu, d’une part, sur les modes par lesquels les publics s’attachent aux séries (« pratiques de réception ») ; d’autre part sur les méthodes engagées par les chercheurs pour étudier ces usages sociaux des séries (« réceptions des pratiques »). Produits phares de la télévision contemporaine, les fictions sérielles télévisées sont devenues incontournables comme pratique de loisir, mais aussi comme élément de sociabilité. Sujet de conversation, facteur d’attachement, marqueur d’identité, prétexte au débat éthique ou esthétique, l’objet « série » occupe une place grandissante dans la vie contemporaine occidentale, surtout auprès des 15-35 ans des milieux aisés, mais que sait-on de leur public ?
Historiquement, les « études de réception » de la télévision sont nées dans les années 1980 le long d’un axe Paris-Birmingham qui associait une sémiologie structuraliste post-althusérienne à une sociologie critique des mass media d’inspiration gramscienne. En France, le modèle a donné lieu dans les années 1990 à de remarquables travaux de réception de programmes télévisés, mais ces années marquent aussi le temps des interrogations sur la recherche elle-même. De nos jours, il semble que l’analyse de réception ait reflué au profit d’analyses de contenus dont les problématiques sont posées en termes esthétiques, narratologiques ou sémiotiques. Ces analyses ont négligé, nous semble-t-il, l’examen de la relation des individus à telle ou telle série, autrement dit l’étude des spécificités et des points d’accroche entre les publics et les séries qu’ils regardent.

Programme :

Chaque intervention sera suivie d’un temps de questions et de discussion d’environ 15 minutes.

9h30 Accueil des participants.

9h45-10h00 Hervé GLEVAREC et Peter MARQUIS : enjeux de la journée.

10h00-10h20 Hasna HUSSEIN (Centre Jacques Berques (CNRS, USR3136), Rabat, Maroc) : « La réception des séries télévisées étrangères (américaines, françaises, turques, indiennes) par le public marocain ».

10h35-11h00 Clément COMBES (Université Pierre Mendès France, Grenoble), Hervé GLEVAREC et Peter MARQUIS : « Y a-t-il une spécificité de la pratique des séries télévisées dans l’ensemble des pratiques culturelles ? »

11h15 Pause

11h30-11h50 Mélanie BOURDAA (MICA, Université Bordeaux Montaigne) : « Calzona, montagnes russes émotionnelles. Une analyse de la réception de l’épisode de rupture dans Grey’s Anatomy ».

12h05 Déjeuner

14h00-14h20 Marianne ALEX (Centre Norbert Elias, Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse.) : « « C’est qui ton personnage préféré ? » Quand le genre s’immisce (aussi) dans la relation entre spectateurs(trices) et personnages de séries ».

14h35-14h55 Noémie CONTANT (Université Paris 7) : « La sitcom américaine : quelle relation spectateur/personnage aujourd’hui ? »

15h10 Pause

15h20-15h45 ATELIER “SAISIR LA CULTURE POPULAIRE AU QUOTIDIEN”(Département de sciences sociales de l’ENS) : « Le feuilleton et les sociologues. Apports d’une enquête collective à l’étude des pratiques télévisuelles. Le cas de Plus Belle la vie ».

16h Pause

16h10-16h30 Mise en commun et clôture.

https://guestnormandie.wordpress.com/

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :