guestnormandie

Accueil » Le projet

Le projet

2013-2016 : GUEST-Normandie (Groupe Universitaire d’Etudes sur les Séries Télévisées basé en Normandie) – Les séries télévisées : fiction et réalité

logo GUEST2GUEST-Normandie (GUEST1) a permis d’explorer les enjeux esthétiques, idéologiques, politiques, sociologiques et culturels que recouvrent les rapports entre fiction et réalité mis en place par les séries télévisées contemporaines (anglophones, françaises, ou scandinaves). GUEST1 a donné lieu à la publication de 7 monographies, 14 ouvrages collectifs, 7 numéros thématiques de la revue TV/Series et 85 articles dans des revues à comité de lecture ou dans des ouvrages collectifs. GUEST1 a aussi développé des outils de valorisation : cycle de 7 journées thématiques, 24 interventions auprès du grand public en Normandie (Fête de la science, conférences, tables rondes), collaboration avec le festival du cinéma américain de Deauville, migration de la revue en ligne TV/Series vers la plateforme Revues.org, et constitution d’un fonds documentaire de 200 ouvrages à la Bibliothèque universitaire du Havre.

 

2016-2019 : GUEST Saison 2 (Groupe Universitaire d’Etudes sur les Séries Télévisées) – Séries télévisées : enjeux de genre, relations avec les autres arts et valorisations numériques

logo-guest-saison-2-roseObjet de modernité et forme de récit spécifique, la série télévisée offre un terrain de recherche  riche et en constant renouvellement. GUEST Saison 2, qui fédère autour d’un noyau normand une équipe interdisciplinaire rayonnant sur tout le territoire français, entend poursuivre les travaux du groupe sur la lancée du précédent programme GRR GUEST-Normandie (2013-2016), tout en privilégiant de nouvelles problématiques. Les séries télévisées étudiées sont majoritairement américaines et britanniques, récentes ou plus anciennes. Trois grands axes structureront le programme : le premier se centrera sur les enjeux de genre à l’œuvre dans les représentations sociales construites par les séries, envisagées comme de véritables sites de négociations culturelles; un deuxième axe se penchera sur la série télévisée comme forme hybride, située au carrefour des arts, et s’intéressera notamment à ses mutations récentes, qui invitent à de nouveaux questionnements sur les formats et sur les interactions entre télévision et numérique ; le troisième axe, enfin, dédié aux outils de valorisation, entreprendra de développer les médias audiovisuels et numériques également pour la réflexion et la médiatisation des recherches, par exemple par le biais d’essais-vidéo, et d’œuvrer à leur diffusion sur différentes plateformes (YouTube, chaîne universitaire ou autre).

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :