guestnormandie

Accueil » Uncategorized

Archives de Catégorie: Uncategorized

Publicités

Parution : C. Cornillon, Sérialité et transmédialité : Infinis des fictions contemporaines

Sérialité et transmédialité : Infinis des fictions contemporaines, de Claire Cornillon, vient de paraître aux Editions Honoré Champion

En voici le résumé :

Sérialité et transmédialité sont deux facettes fondamentales des fictions contemporaines qui tendent à dépasser les frontières des formes, des genres et des supports. Il s’agit ici de tenter de repenser certaines catégories de théorie littéraire à l’aune de ces phénomènes pour en analyser les paradoxes, mais aussi pour mettre en lumière la place de la fiction dans le monde contemporain. Multiplication des récits, passerelles entre différents médiums, participation des publics ouvrent à des possibilités que les œuvres n’ont pas encore fini d’explorer. Cependant, ces objets mais aussi les discours portés sur eux et la doxa qui s’élabore dans l’imaginaire collectif révèlent également certaines dynamiques idéologiques plus ou moins explicites. Les problématiques esthétiques rencontrent dès lors des enjeux philosophiques et politiques tels que le rapport à la vérité, la définition du réel ou la question de la liberté.

Claire Cornillon est Maîtresse de Conférences en Littérature Comparée à l’Université de Nîmes. Ses travaux récents portent essentiellement sur la narration et la fiction, en particulier dans les séries télévisées. Elle a co-dirigé le projet Narrations sérielles et Transmédialité à l’Université Sorbonne nouvelle – Paris 3 et fait partie du groupe de recherche GUEST (Groupe Universitaire d’Etudes sur les Séries Télévisées). Elle a co-dirigé les ouvrages Fin(s) du monde (Pendragon, 2013) et Ce que le récit ne dit pas (Presses Universitaires François Rabelais, 2015).

Publicités

Parution: F. Favard, Le récit dans les séries de science-fiction

Le récit dans les séries de science-fiction, de Florent Favard (préface de Ioanis Deroide) vient de sortir aux éditions Armand Colin :

https://www.armand-colin.com/le-recit-dans-les-series-de-science-fiction-de-star-trek-x-files-9782200622992

Florent Favard est docteur en Études cinématographiques et audiovisuelles (université Bordeaux Montaigne) et spécialiste de la question du récit dans les genres de l’imaginaire. Il est membre de GUEST-Normandie depuis 2013.

« Ce titre propose, pour le genre concerné, la première synthèse en langue française. Il s’inscrit dans un projet éditorial visant à explorer et analyser les genres fictionnels investis par les séries audiovisuelles en plaçant au centre la question du récit.

L’ouvrage s’adresse aux scénaristes professionnels ou en formation, aux étudiants, aux  sériephiles et plus largement à tous ceux que les questions narratives intéressent. « 

Jean-Baptiste Gugès (éditeur) et Ioanis Deroide (conseiller éditorial)

Egalement paru :

Le récit dans les séries policières, de Dominique Sipière (préface de Ioanis Deroide)

https://www.armand-colin.com/le-recit-dans-les-series-policieres-dhercule-poirot-mentalist-9782200622985

[AppelàComm] JE « TV Series : so British or so American ? » – 29 mars 2019 – Université de Rouen

Le 29 mars 2019 à L’Université de Rouen se tiendra la Journée d’Etudes « TV Series : so British or so American ? », organisée par Florence Cabaret, Sébastien LeFait et Hélène Machinal, sous l’égide de ERIAC et GUEST-Normandie, en association avec les laboratoires HCTI, UBO et TransCrit, Paris 8. L’appel à communications est ouvert ; en voici l’intitulé ci-dessous.

(suite…)

Mémoire et Histoire dans les séries TV – Caen – 20 septembre 2018

Dans le cadre de la Semaine de la mémoire de la MRSH de l’Université de Caen
Normandie (du lundi 17 septembre au vendredi 21 septembre 2018) se déroulera une demi-journée d’études intitulée « Mémoire et Histoire dans les séries télévisées », organisée par Penny Starfield (ERIBIA) et Nadia Tahir (ERLIS), le 20 septembre, de 14 à 19 heures.

En voici le descriptif :

Depuis plusieurs décennies les séries télévisées dans de nombreux pays placent, de plus en plus, des événements du passé récent ou plus éloigné au cœur de leurs récits. Il arrive qu’elles évoquent directement des figures ou des personnalités existantes ou qu’elles utilisent l’histoire pour mieux mettre en avant l’évolution et les changements des sociétés et des mentalités.
Les conférences, ainsi que la discussion de la table ronde, évoqueront des séries de plusieurs pays et leur place dans la compréhension de l’histoire et de la société.
Cette demi-journée se fait avec le soutien de GUEST Saison 2, Groupe d’études sur les séries télévisées (programme de recherche financé par la Région Normandie).

Le programme :

14h : Ouverture Nadia Tahir et Penny Starfield (Université de Caen Normandie) et Sylvaine Bataille, Université de Rouen, GUEST 2, Présidente de séance

14h10 : Cécile Gonçalves, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines et de Laval-
Mayenne : « Raconte-moi comment c’était : les dictatures ibériques à travers les yeux de Carlitos »

15h : Victor Faingnaert, Université de Caen Normandie-HisTéMé/LASLAR :
« Jules César et Marc Antoine dans la série Rome, entre histoire romaine et histoire
cinématographique »

Pause

Présidente de séance : Florence Cabaret, Université de Rouen, GUEST 2

16h 10 : Nadia Tahir, Université de Caen Normandie-ERLIS : « Narcos : quel récit pour quelle mémoire ? Une intrigue en archives »

17h : Penny Starfield, Université de Caen Normandie-ERIBIA : « Mémoire de qui? À qui est/sont cette Histoire/ces histoires? De Winnetou de Karl May (Allemagne, 1893) à la série télévisuelle des années 1980 »

18h : Table ronde : « Les séries télévisées au service de l’Histoire ou l’Histoire au service des séries télévisées ? » Avec les intervenants et les présidentes de séance

Fin à 19h

Journée d’études « Construction des espaces dans les séries » – 15 juin 2018 – Paris Nanterre

Le 15 juin 2018 à l’Université Paris Nanterre (au bâtiment Max Weber) se tiendra une journée d’études du CREA (EA 370) organisée par Flore Coulouma et Alexis Pichard, intitulée « La Carte et le territoire : la construction des espaces dans les séries ». L’inscription est gratuite à cette adresse. Ainsi que l’expliquent ses organisateur.ice.s, « à l’heure où les séries télévisées, programmes populaires souvent sources d’addiction et d’identification profonde, incarnent les simulacres informant notre appréhension du réel (une version ultime, dans la société globale, post-industrielle, du simulacre de Baudrillard), il est devenu essentiel d’examiner les modalités de ces « géographies” fictionnelles, et leurs effets en terme de perception du monde. »

Plusieurs membres du GUEST prennent part à cet événement : Arnaud Brennetot, Bertrand Pleven, Emmanuelle Delanoë, Flore Coulouma et Alexis Pichard.

En voici le programme :

9h30 : Accueil des participants

9h45 : Ouverture de la journée d’étude par Flore Coulouma et Alexis Pichard (Université Paris Nanterre)

SESSION 1

Présidence de séance : Flore Coulouma (Université Paris Nanterre)

10h00 : « Espace fictionnel, espace interactionnel : les séries comme corpus d’analyse linguistique ? », Camille Debras (Université Paris Nanterre)

10h30 : « ‘Game of Phones’ : territoires et accents dans Game of Thrones », Cécile Viollain et Hugo Chatellier (Université Paris Nanterre)

11h00 : Discussion suivie d’une pause

SESSION 2

Présidence de séance : Laurence Gervais (Université Paris Nanterre)

11h30 : « Urbanités génériques? quand les séries construisent et déconstruisent les espaces urbains états-uniens en 60 secondes chrono », Bertrand Pleven (Université Paris Panthéon Sorbonne)

12h00 : « Le Moyen-Orient selon Homeland : analyse de la présentation du Pakistan dans le générique de la saison 4 », Alexis Pichard (Université Paris Nanterre)

12h30 : Discussion suivie d’une pause déjeuner

SESSION 3

Présidence de séance : Emmanuelle Delanoë-Brun (Université Paris Diderot)

14h00 : « Du temps pour les territoires : les séries télévisées contemporaines, un macroscope géographique », Arnaud Brennetot (Université Rouen Normandie)

14h30 : « Le non-lieu dans les séries », David Buxton (Université Paris Nanterre)

15h00 : « Du plein au vide : repères chronologiques de l’évolution des territoires dans les séries policières », Ioanis Deroide (lycée Léonard de Vinci, Levallois-Perret)

15h30 : Discussion suivie d’une pause

SESSION 4

16h00 : Table ronde animée par Emmanuelle Delanoë-Brun, Flore Coulouma et Alexis Pichard sur la thématique de l’espace des séries.

Colloque Personnages en séries – Caen – 17-18 mai

Les 17 et 18 mai se tiendra le colloque « Personnages en séries, séries de personnages », organisé par Hélène Valmary, à l’Université de Caen Normandie, avec le soutien du LASLAR et de GUEST (campus 1 – Bâtiment F). En voici l’intitulé et le programme :

Depuis quelques années, le récit sériel et les conséquences de ses formes sur la narration, notamment cinématographique et télévisuelle, interroge. En parallèle à ces travaux et réflexions, ce colloque pluridisciplinaire veut aborder la sérialité sous l’angle particulier du personnage, qu’il soit télévisuel, cinématographique, littéraire, ou dessiné. Il s’agit de se pencher sur la sérialité de ces personnages inscrits dans une temporalité longue et fractionnée, et de s’interroger sur ce que cette forme d’existence produit,
permet, contraint, ce qu’elle révèle peut-être aussi du statut de personnage, en général et dans chaque art en particulier.

Ce colloque se découpe en quatre demi-journées qui entremêlent les approches et les disciplines : on s’intéressera ainsi aux « Types et archétypes » qui peuvent émerger de personnages récurrents, à ce que les « Retours du personnage sériel » peuvent produire en littérature, au cinéma ou dans les séries, à ce que le personnage devient passant d’un support à un autre ou d’une époque à une autre (« Adaptations, réécritures, circulations ») ou encore à la manière dont les personnages, au sein même de la fiction, peuvent réfléchir à leur propre sérialité (« Réflexivités et constructions sérielles »).

Jeudi 17 mai

9h00 Accueil des participants

TYPES ET ARCHÉTYPES
Modératrice : Camille Prunet

9h30- 10h00 Le rôle du personnage chez les adolescents passionnés de séries télévisées par Marina Ferreira Da Silva (MCF, Université Le Havre)

10h10- 10h40 Du temps pour trouver sa voix : quand le personnage secondaire de série française devient parlant par Benjamin Campion (Doctorant, Université Le Havre/Lille 3)

Pause

11h05-11h35 The Sopranos (David Chase, 1999-2007, HBO) : Monsters Made In America par Guillaume Bourgois (MCF, Université Grenoble Alpes)

11h45-12h15 D’un Z qui veut dire Zatōichi : une signature dramaturgique cristallisée en un personnage par Simon Daniellou (Docteur, Université Rennes 2)

Déjeuner

RETOURS DU PERSONNAGE SÉRIEL
Modératrice : Stéphanie Loncle

14h20-14h50 « Les mêmes et pourtant autres, comme reviennent les choses dans la vie ». Remarques sur la construction du personnage sériel proustien par Ilaria Vidotto (Docteure, Université de Bologne/Université de Haute Alsace)

15h00-15h30 Sérialité et virtualités du personnage dans l’oeuvre d’Arnaud Desplechin par Sébastien David (PRAG doctorant, Université Lyon 2)

15h40-16h10 La théâtralité des doubles : la sérialité de personnages dans Profilage par Yassaman Khajehi (MCF, Université Clermont Auvergne)

Pause

16h35 : 16h05 Les Vies parallèles et successives de l’Inspecteur (en chef) Clouseau par Emmanuel Dreux (MCF, Université Paris 8)

16h15-16h45 François Pignon ou Le temps ne fait rien à l’affaire par David Vasse (MCF, Université de Caen)

Vendredi 18 mai

9h00 Accueil des participants

ADAPTATIONS, RÉÉCRITURES, CIRCULATION
Modératrice : Julie Anselmini

9h30- 10h00 De Pippi Langstrump à Fifi Brindacier : l’adaptation française du personnage d’Astrid Lindgren par Régine Atzenhoffer (MCF, Université de Strasbourg)

10h10- 10h40 Redébouler en théâtre jeunesse : des personnages sériels décalés, recyclés et bricolés par Marie Sorel (MCF, Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3)

Pause

11h00-11h30 Sérialité du personnage de Gauvain : entre romans arthuriens et réécritures contemporaines par Jessy Simonini (ENS)

11h40-12h10 Des comics à Riverdale : Archie, entre rose bubblegum et teen noir par Victor-Arthur Piégay (MCF, Université de Lorraine)

Déjeuner

RÉFLEXIVITÉS ET CONSTRUCTIONS SÉRIELLES
Modérateur : Yann Calvet

14h00-14h30 « I will not change » : le personnage du Docteur change-t-il vraiment ? par Florent Favard (Docteur, Université de Bordeaux Montaigne)

14h40-15h10 « I call it a sequence killer » : Lorsque les personnages de série s’inquiètent de leur format dans la série Mindhunter par Marie Maillos (Doctorante, Université Toulouse – Jean Jaurès)

Pause

15h30 : 16h00 Réflexivités du personnage sériel dans Westworld (2016-) par Delphine Lemonnier-Texier (MCF, Université Rennes 2, et Sandrine Oriez (MCF HDR, Université Rennes 2)

16h10-16h40 « Someone manufactured you for a purpose » : ontologie du personnage dans la saison 3 de Twin Peaks par Briac Picart-Hellec (M2, Université Rennes 2)

JE « Séries de network des années 1950-60-70 » – Montpellier – 7 mai 2018

Dans le cadre du séminaire Network TV, une journée d’études se tiendra le 7 mai 2018 à l’université Paul Valéry – Montpellier 3 (Auditorium, Site Saint Charles 2), autour des séries télévisées des networks américains dans les années 1950, 1960 et 1970. Organisée par Claire Cornillon et Dennis Tredy, la journée se déroulera ainsi :

10h Accueil et ouverture de la journée

Session 1 : Présidence de séance : Sarah Hatchuel (Université du Havre)

10h30 Julie Richard (Université de Picardie – Jules Verne) : Les minorités raciales, la justice et la peine de mort dans les séries télévisées américaines (1950-1977)
11h15 Antoine Guégan (Université Paris Est- Marne la Vallée) : Roots, un moment essentiel de la télévision américaine : nouvelles approches.

12h Déjeuner

Session 2 : Présidence de séance : Monica Michlin (Université Paul-Valéry Montpellier 3)

14h Dennis Tredy (Université Sorbonne nouvelle – Paris 3) : Programmation, audiences et les deux grandes ‘purges’ sur les Networks
14h45 Séverine Barthes (Université Sorbonne nouvelle – Paris 3) : Une histoire économique de la purge rurale de 1971

15h30 Pause

Session 3 : Présidence de séance : Dennis Tredy (Université Sorbonne nouvelle – Paris 3)
16h Jean Rulhmann (Université Lille 3) : Les Mystères de l’Ouest, d’une Amérique à l’autre
16h45 José-Louis de Miras (Université Bordeaux – Montaigne) : Habiter la sitcom. Quand le cinéma joue avec le temps et la série (Plesantville, Gary Ross, 1998)

Conférence sur les séries semi-feuilletonnantes – 28 février, Le Havre

Dans le cadre du programme de recherche GUEST-Normandie sur les séries télévisées, Claire Cornillon, MCF en littérature comparée à l’université de Nîmes, viendra présenter une conférence intitulée « Formulaires et fières de l’être : quelques réflexions sur les séries semi-feuilletonnantes formulaires ».

Cette conférence aura lieu le 28 février à 14h à l’université Le Havre Normandie, salle Olympe de Gouges. Elle sera aussi diffusée en direct sur la chaîne YouTube de GUEST-Normandie.

Elle est ouverte à toutes et tous dans la limite des places disponibles.

Table ronde séries et cinéma

Le 30 novembre 2017 se tenait, à la Maison de l’Université de Mont-Saint-Aignan, une table ronde autour de la question des rapports entre séries et cinéma. Cette table ronde, organisée par la Licence professionnelle Métiers de la médiation culturelle de l’Université de Rouen, rassemblait Sylvaine Bataille, responsable scientifique de GUEST, ainsi que Pierre Zemniak et Benjamin Campion. Vous trouverez le podcast de la table ronde sur le blog de ce dernier, des Séries et des Hommes, à cette adresse !

JE « L’Ouest américain dans les films et les séries télévisées » – 15 décembre 2017 – Rouen

Le 15 décembre se tiendra, à Rouen, la journée d’études « L’Ouest américain dans les films et les séries télévisées », co-organisée par Luc Benoît et Florence Cabaret, soutenue par l’ERIAC et GUEST Normandie. Elle se déroulera dans la grande salle de l’IRIHS.

En voici le programme :

Matinée

9h20-9h35 : Accueil et pause café

9h35-9h45 : Introduction par Luc Benoît et Florence Cabaret

Présidence de séance : Luc Benoît (Université de Rouen)

9h45-10h30 : Gilles MENEGALDO (Université de Poitiers) : Aspects du mythe de l’Ouest au prisme du western

10h30-11h15 : Sarah HATCHUEL (Université du Havre) : Raoul Walsh, entre Western et « Southern »

11h15-12h : Marianne KAC VERGNE (Université d’Amiens) : Les westerns contemporains à l’épreuve de la diversité (Danse avec les loups, Le Dernier des Mohicans, Geronimo, La Ballade de Little Jo, Posse, Belles de l’Ouest, et Mort ou vif)

12h-12h30 : Discussion

12h30 : Déjeuner au restaurant de la Maison de l’Université

Après-midi

Présidence de séance : Florence Cabaret (Université de Rouen)

14h-14h45 : Mehdi ACHOUCHE (Université Lyon 3) : Le mythe du Progrès et les (dé)constructions successives de l’Ouest à l’écran dans Westworld, film et série.

14h45-15h30 : Dennis TREDY (Université Paris 3) : “Git along, Little Dogies, git along…” — The Rise and Fall (and Rise) of Westerns on the Small Screen

15h30-15h45 : Pause café

15h45-16h30 : Sébastien LEFAIT (Université Paris 8) : “Ain’t nothing so fragile as a young man” — Godless (Netflix, 2017): utopie féministe, anti western … ou l’anti-Westworld?

16h30-17h : Discussion et clôture de la journée.